Après sa critique de Rached Ghannouchi, Mourou rectifie le tir

Abdelfattah MourouL’interview qu’Abdelfattah Mourou a accordée à l’hebdomadaire français «Marianne» a créé le buzz aujourd’hui sur la Toile. Et pour cause. Le vice-président du mouvement Ennahdha critique ouvertement Rached Ghannouchi qui «doit quitter Ennahdha ! (car) Il mène le parti et le pays au désastre» affirme-t-il.

Ces propos qui interviennent sur fond de crise politique qui ébranle fortement le parti islamiste, ont suscité des interrogations sur l’authenticité et la véracité de la critique virulente adressée au chef du mouvement d’Ennahdha. C’est dans cet esprit que Shems FM a contacté Abdelfattah Mourou pour s’enquérir de la teneur de ces propos. Comme à l’accoutumée, ce dernier s’est rétracté et est revenu sur l’interview pour rectifier le tir : «Je dois préciser que mes paroles ont été sorties de leur contexte, certaines ont été ajoutées et d’autres ont été supprimées. Je reconnais par ailleurs que j’ai demandé à ce que soit convoqué un congrès extraordinaire d’Ennahdha pour en changer la direction.»

Réaction un tantinet diplomatique car le fond de la pensée de Cheikh Mourou n’a pas changé. Le vice-président a tenu à rappeler qu’il était le fondateur du parti islamiste que Rached Ghannouchi avait rejoint. Toujours est-il que par son soutien indéfectible apporté à l’initiative de Hammadi Jebali relative au gouvernement de «compétences nationales apolitiques», Abdelaffatah Mourou prouve bien ses divergences avec Rached Ghannouchi et l’aile dure d’Ennahdha.

Commentaires:

Commentez...