Du jamais vu – Les prix des vins et alcools revus à la hausse trois fois en une année

alcoolDe mémoire de dépositaire, de barman ou de restaurateur, jamais les prix des vins et alcools n’avaient connu dans le passé pareille hausse. En effet, durant l’année 2012, ces prix ont été ajustés à deux reprises avant de connaitre une nouvelle taxation avec la Loi de finances qui vient de prendre effet.

Les avis divergent sur ces hausses d’un produit qui, à notre connaissance n’est pas concerné par la contrebande vers la Libye. Pour les uns, c’est une manière qu’a adopté le pouvoir islamiste pour dissuader les buveurs en touchant leur porte-monnaie. Pour d’autres, il s’agit d’ajustements normaux en période de crise. Pour d’autres encore, il s’agit de hausses « psychologiques » car personne n’osera protester puisque vins et alcools sont considérés étant des produits » illicites » et « provisoirement tolérés.

Pour mémoire, les précédents régimes avaient toujours fortement taxés ces produits, Mais jamais à ce point!

Commentaires:

Commentez...