La ville de Tunis porte plainte contre… la ‘mosquée Zitouna’ !

Suite à l’envahissement de la medersa Hamzia, local abritant des associations culturelles et géré par la municipalité, la ville de Tunis vient d’intenter une action en justice, contre l’imam Houcine Laabidi, en réparation de l’usurpation de cet espace.

Diligentée par les services juridiques de la délégation spéciale, cette action vise à délimiter les responsabilités et rétablir la municipalité dans ses droits.

Lorsqu’on sait que la medersa Hamzia a été envahie par des «militants» de la mosquée Zitouna téléguidées par l’imam Houcine Laabidi qui lui aussi crie à l’usurpation, il s’avère que le cas est fort anecdotique.

Par ailleurs, nous croyons savoir que la ville de Tunis s’apprête à demander officiellement au gouvernorat et à l’ANC de renforcer la protection des sites visés par des zeitouniens radicaux qui demandent leur restitution et la renaissance de la Jamia des Habous (organe de gestion des biens de mainmorte).

Inédit : la ville de Tunis et la mosquée Zitouna se crêpent, désormais, le chignon…

Commentaires: