Le ministère de l’Intérieur dément l’existence des camps jihadistes en Tunisie

Dans un communiqué publié, aujourd’hui mardi 30 octobre, sur sa page Facebook, le ministère de l’Intérieur dément ce qui a été dernièrement diffusé dans les médias français concernant l’existence de camps jihadistes en Tunisie. Le ministère insiste sur son étroite collaboration avec l’armée tunisienne pour veiller sur les frontières, la sécurité et la stabilité du pays.

La semaine dernière, mardi 23 octobre, la revue française « Marianne » a consacré un article sur les camps jihadistes en Tunisie. Au moins deux camps d’entraînement existent chez nous. « L’un serait basé au nord du pays, dans la région de Tabarka, et l’autre serait au sud, du côté de Ghadames, aux frontières entre la Tunisie, la Libye et l’Algérie », révèle la revue.

Hier soir, la chaîne satellitaire Canal+ a également diffusé dans son émission « Spécial Investigation » un reportage sur les camps jihadistes en Tunisie.

Quoique ce reportage est jugé décevant, vu qu’il n’apporte rien de nouveau, beaucoup croient en l’existence de ces camps d’entraînement. Et plusieurs considèrent que le silence du gouvernement face à la montée de la violence des extrémistes religieux le rend quelque part complice.

Commentaires:

Commentez...