Les Maghrébins entreront chez nous sans passeport, mais qu’en est-il de la réciprocité !

Le secrétaire d’État chargé des affaires arabes et africaines, Abdallah Triki, a annoncé lors d’une conférence organisée par une association tuniso-libyenne, « Tawassol », qu’à partir du mois de juillet tous les Maghrébins sans distinction : Algériens, Marocains, Libyens et Mauritaniens pourront se rendre en Tunisie sur simple présentation de la Carte d’identité nationale .
Les ressortissants maghrébins n’auront dorénavant plus besoin de carte de séjour et peuvent travailler sur le territoire tunisien sans autorisation.

Par ailleurs, ils auront le droit de vote aux municipales, et ce droit sera inscrit dans la nouvelle constitution.

La Tunisie a toujours été une terre d’accueil pour tous, soit, mais la troïka a-t-elle le droit de prendre des décisions d’une telle ampleur, sans consultation préalable du Tunisien via référendum ?

La Troika, a-t-elle ressenti que ses chances lors des prochaines élections s’amincissaient pour aller chercher d’autres électeurs dans d’autres pays ?

Cependant, la question la plus importante et la plus cruciale reste la suivante : qu’en est-il de la réciprocité ? Autrement dit, les Tunisiens allant dans ces pays frères et voisins, auront -ils ces mêmes privilèges ?

Commentaires:

Commentez...