Jebali distant envers les salafistes à Berlin ?

Voilà une information qui, si elle s’avère vraie, fera plaisir, certainement, à plusieurs Tunisiens.

Suite à la conférence de presse, de ce matin, de la rencontre de Hamadi Jebali avec la chancelière allemande Angela Merkel, une dépêche de l’agence AFP a fait savoir que le Premier ministre tunisien, en visite en Allemagne, a déclaré : « Le pire, c’est de croire que la liberté et la démocratie ne sont pas compatibles avec l’islam… La révolution tunisienne est maintenant à un tournant », avant de poursuivre : « Le plus grand danger pour la Tunisie, c’est le conflit entre la réaction et la modernité ».

Des déclarations vues par des médias, dont Jeuneafrique.com, comme « une prise de position attendue de longue date par les militants laïcs, alors que le gouvernement tunisien est critiqué par son laxisme vis-à-vis des islamistes ». D’ailleurs, ce magazine affirme dans son titre : « A Berlin, Hamadi Jebali prend ses distances avec les salafistes ».

Quant aux médias allemands, ils se sont attardés sur d’autres questions, comme la polygamie pour laquelle H. Jebali a répondu qu’il « convient à la majorité des hommes tunisiens d’avoir un seul cœur pour une seule femme », et la liberté d’expression en déclarant regretter que « le rédacteur en chef du journal Attounissya soit jugé par une ancienne loi ».

Les médias allemands se sont montrés plus méfiants envers le deuxième homme fort d’Ennahdha. Tagesspiegel.de, dans son article, présente le côté physionomique du Premier ministre tunisien : « La barbe coupée courte, la tache marron sur son front témoignent son attachement sérieux aux cinq prières et à l’islam ».

En effet, pour plusieurs observateurs, H. Jebali est prêt à tout pour rassurer les investisseurs et les touristes allemands.

Par ailleurs et concernant la visite dont l’enjeu est économique, H. Jebali a déclaré : « Nous somme pas venus comme des mendiants, mais c’est dans l’intérêt de tous de demander de l’aide concrète ». Quant à Angela Merkel, elle a promis « des projets très animés avec la Tunisie ».

Commentaires:

Commentez...