Webdo rencontre Jalel Brick à Paris

Suite à l’article d’opinion que nous avons publié sur notre site et aux très nombreuses réactions qu’il a suscitées, nous avons souhaité donner un droit de réponse à Jalel Brick et aller à sa rencontre. Notre démarche ne se limite au respect d’une certaine égalité de traitement, mais répond aussi à notre souci journalistique d’approfondir le phénomène Jalel Brick qui explose sur la toile, en lui posant les questions qui dérangent.

Notre correspondant à Paris est allé à sa rencontre dans un café parisien. Nous l’avons rencontré avec son assistante et un de ses collaborateurs. Fidèle à lui-même, Jalel Brick s’est exprimé ouvertement avec son langage fleuri et son sens de la provocation. Parce que ses propos n’engagent que lui, nous avons souhaité vous les restituer en vidéo sans en filtrer ni la teneur ni le verbe parfois choquant que nous laissons à l’appréciation de nos lecteurs.

Si certains propos peuvent ouvertement choquer, la très large diffusion de son videoblog sur la toile nous incite non pas à les atténuer, mais au contraire à les confronter le plus directement possible à nos interrogations. Sa nouvelle popularité n’est pas un leurre virtuel puisque même à Paris, dans le café où nous nous trouvions, deux anonymes sont venus à sa rencontre pour le saluer.

Dans le contexte instable de la Tunisie actuelle et des dangers économiques, sociaux et politiques tout à fait réels qui la menacent, la nouvelle popularité de M. Brick est un signal faible, mais sérieux qui illustre à minima, la confusion et le doute qui se sont installés durablement dans l’opinion tunisienne.

Partie 1 – Dans cette première partie de l’entretien, nous avons voulu savoir qui était M. Jalel Brick. Nous lui avons posé la question de son parcours et de ses réseaux sans omettre de lui demander s’il avait des liens avec l’ancien régime.

 

Partie 2 – Plus longuement, nous lui avons demandé de s’expliquer sur sa lecture politique et géostratégique de la situation actuelle post révolutionnaire en Tunisie. Il s’est expliqué sur la thèse du complot extérieur conduit par les États-Unis qui menace la Tunisie et le rôle joué par la classe politique actuelle, l’armée et le gouvernement en place qu’il juge illégitime dans un cadre géopolitique international.

 

Partie 3 – M. Jalel a décrit son projet politique de front démocratique. Il n’exclut aucune hypothèse de résistance et parle à demi-mot de son ambition personnelle à travers ses références historiques.

 

Partie 4 – Pour finir, nous l’avons interrogé sur le succès de son videoblog. Le style qu’il a choisi choque certains et en amuse d’autres. Avec quel sérieux ses propos doivent être entendus et compris ?

Commentaires:

Commentez...