« La Tunisie vote », l’émouvant documentaire de Hichem Ben Ammar

Le plus chevronné des réalisateurs documentaristes, qui a su donner ses lettres de noblesse au film documentaire, a présenté hier au « Mondial » son dernier opus. Après « Rais Labhar », « J’en ai vu des étoiles » et « Un conte de faits » qui ont tous connu un franc succès, Hichem ben Ammar signe avec « La Tunisie vote » un remarquable documentaire sur la journée historique du 23 octobre 2011. Date indéniablement historique, cette journée particulière a été marquée par un enthousiasme des citoyens appelés pour la première fois à élire démocratiquement l’Assemblée nationale constituante. Dès le lever d’un soleil automnal doux, l’auteur s’attelle à parcourir les bureaux de vote aussi bien dans les grandes villes que dans les coins les plus reculés du pays. Des propos recueillis dans les files d’attente ou à la sortie des bureaux, c’est toujours le même bonheur qui se dégage des visages des électeurs et des électrices, le tout dans une ambiance ostensiblement bon enfant.

Dans les paroles des jeunes et moins jeunes, hommes et femmes s’entend quasiment toujours l’espoir que le 23 octobre constitue le point de départ d’une Tunisie nouvelle animée par les sentiments de civisme t de citoyenneté. Les plans rapprochés auxquels recourt Hichem Ben Ammar laissent transparaître comme une sorte d’empathie avec les personnes interrogées. Comme dans ces précédents documentaires, le souci esthétique n’est jamais négligé. Il confère même au film une dimension qui le hisse à une œuvre d’art tant il est vrai que l’émotion à la fois citoyenne et poétique innerve le travail durant toute sa durée. On n’occultera pas la bande-son, judicieusement choisie, qui en épousant parfaitement la solennité de l’événement lui donne une subtile harmonie.

Commentaires:

Commentez...