Le communiqué de BCE invite à un rassemblement démocratique qui verrait le jour le 20 mars prochain!

Coup de gueule ou plutôt coup de semonce de l’ancien premier ministre, M.Béji Caid Essebsi, avec la publication d’un communiqué adressé à l’opinion publique et qui a irrité, plus que prévu, la troïka, laquelle ne semble plus accepter ni remarques ni critiques, et qui y a vu une exagération de la gravité de la situation (Ennahdha), une exagération du danger de l’extrémisme (CPR) et que les choses évoluent correctement du côté de l’Assemblée Constituante (Ettakatol).

Or que comporte ce communiqué de BCE sinon un rappel de la période d’investiture de la Constituante qui n’a pas fait l’objet d’une limitation dans le temps (une année) afin d’établir d’une façon claire les étapes qui doivent être observées en vue de passer aux prochaines élections qui mettront en places les institutions républicaines de l’avenir. Sur ce plan, le premier ministre M.Hamadi Jebali a affirmé à plusieurs reprises qu’il n’est là que pour une année, ce que ne semblent pas souhaiter les partis actuellement au pouvoir, et qui font donc souffler le chaud et le froid sur la question.

Dans cette perspective électorale, BCE appelle à redonner vie à l’Instance Supérieure Indépendante pour les élections afin qu’elle se (re)mette au travail en vue de préparer les prochaines échéances. Car, il est clair que l’on ne semble guère se soucier actuellement de l’organisation de ces rendez-vous électoraux.

Enfin, BCE invite les forces démocratiques à s’intégrer dans un mouvement qui s’intègre dans le mouvement réformiste de l’histoire de notre pays afin de faire face à la montée des extrémismes et de la violence.

Se posant en rassembler, Beji Caid Essebsi a déjà reçu le soutien public de plusieurs forces politiques démocratiques et modérées, et de plusieurs personnalités comme Ridha Belhaj, Mohsen Marzouk, Lazhar Akremi et autres.

Ce communiqué adressé à l’opinion publique est-il le prélude à l’annonce de la naissance d’un nouveau parti politique centriste ? Il semble que oui et l’annonce aurait une portée fort symbolique puisqu’elle serait faite le 20 mars prochain, anniversaire de l’indépendance de la Tunisie…

Commentaires: