Bataille rangée au parc de l’Espérance !

On aurait vraiment tout vu, cette année, dans le chapitre violence et autres dérapages ou dépassements ; tous domaines confondus, d’ailleurs. Mais celui du sport l’emporte largement, du moment que les agressions se suivent, mais ne ressemblent, hélas, pas. Ces agressions à l’encontre des supporters, des techniciens, des responsables ou des arbitres, c’est désormais de la monnaie courante. Des agissements, qu’on n’a pas manqué de dénoncer vigoureusement, font pourtant partie des événements hebdomadaires qu’on subit sans broncher, tant on s’y est habitué !

En revanche, ce qui s’est passé hier, en fin d’après-midi, au parc B ne pouvait passer inaperçu, ou traité avec la même indifférence et la même désinvolture auxquelles on s’est borné jusque-là. Et ce, pour deux raisons, essentiellement. Primo, parce qu’il s’agit du fief de l’une des plus illustres de nos associations sportives. Secundo, pour la simple raison que ces événements d’une rare violence ont opposé les supporters d’un même club !

Alors que se jouait effectivement une rencontre amicale mettant aux prises les « Sang et Or » et une formation de la Ligue 3, deux spectateurs appartenant à deux groupes différents en sont venus aux mains, pour une raison quelconque. Plus grave encore, un des deux belligérants aurait été grièvement blessé par une arme blanche. Ce qui a nécessité son transport d’urgence à un établissement hospitalier. Plus grave, les choses ont empiré, du moment que les partisans de l’un et de l’autre antagonistes ont tenu à terminer la sale besogne entamée par leurs collègues, d’où une véritable bataille rangée, qui a nécessité l’intervention énergique des forces de l’ordre, ceux-ci procédant à l’arrestation de quelques meneurs de troubles, parvenant en fin de compte à maitriser la situation…

Commentaires: