Plusieurs signatures d’accord en 48 h: une lueur d’espoir pour l’économie tunisienne ?

Alors que l’hiver s’éternise en Tunisie et que les Tunisiens trouvent que, malgré les problèmes rencontrés en début d’année dernière, il y avait plus d’espoir que maintenant, une petite lueur arrive à l’horizon, redonnant un semble de confiance en l’avenir. En 48 heures, plusieurs accords ont été signés entre la Tunisie et d’autres pays ou groupes.

Le premier est un document paraphé, mardi dernier à Ankara, entre la Tunisie et la Turquie, représentées respectivement par Rafik Abdessalem et Ahmet Davutoğlu, tous deux ministres des Affaires étrangères. Dans ce document, deux points sont traités. Le premier est «un plan d’action touchant plusieurs domaines». Quant au second, il s’agit de «l’établissement d’un calendrier des visites envisagées pour l’année 2012».

Les autres sont relatifs à trois accords de financement qui devraient être signés, aujourd’hui, avec l’Union européenne et le Fonds arabe de développement économique et social (FADES). Composé d’un don de 20 millions d’euros et de 150 millions d’euros de fonds, cet accord de financement servira au développement régional et au secteur privé.

Commentaires:

Commentez...