Confirmation de l’ISIE : Ennahdha favori dans les résultats partiels à l’étranger

Programmée initialement ce matin, puis reporté par deux fois, la conférence de presse de l’ISIE s’est enfin tenue en cette fin d’après-midi. L’ISIE a ainsi donné les résultats partiels des votes des Tunisiens à l’étranger et a, d’ailleurs, beaucoup insisté sur le fait que ces résultats étaient partiels :

Italie : Ennahdha 2 sièges, Ettakatoll 1 siège.
France 2 : CPR 1 siège, Ettakatoll 1 siège, Aridha Chaabiya 1 siège, Ennahdha 2 sièges.
France Nord : Ennahdha 2 sièges, CPR 1 siège, Ettakatoll 1 siège, PDM 1 siège.
Allemagne : Ennahdha 1 siège.
Amérique et autres pays européens : Ennahdha 1 siège, CPR 1 siège.
Pays Arabes : Ennahdha 1 siège, CPR 1 siège.

Ces résultats ont conforté le parti d’Ennahdha dans sa position de favori avec des pourcentages élevés. Ces résultats sont dans la lignée des fuites de plusieurs bureaux de votes, publiées entre hier soir et ce matin et donnant à Ennahdha des scores dépassant, parfois, les 50 %.

A l’étranger, la colonie tunisienne a eu l’occasion de voter les 20, 21 et 22 octobre et il faut dire que les résultats, quoique partiels, de ces votes sont surprenants. Surprenants dans la mesure où beaucoup d’observateurs avaient tendance à penser que nos compatriotes à l’étranger allaient voter pour un parti dont le programme ressemble au pays dans lequel ils vivent. Voir Ennahdha donc aussi largement en tête a de quoi surprendre.

Alors que la proclamation des résultats définitifs des élections est prévue pour demain, la victoire d’Ennahdha ne fait plus aucun doute et plusieurs partis ont, d’ailleurs, félicité, d’ores et déjà, celui de Ghannouchi. Une réaction à saluer et qui prouve une fois de plus que la démocratie tunisienne est sur la bonne voie. Ainsi, Ahmed Nejib Chebbi, leader du PDP, a félicité Ennahdha en soulignant que son parti ne contesterait pas les résultats. Le secrétaire général du PDM, Riadh Ben Fadhl, a fait de même en mettant aussi le point sur le fait que l’aventure commence maintenant pour les mouvements de gauche.

Commentaires:

Commentez...