Ennahdha : des SMS pour Qatar et des menaces pour Ettadhamen ?

À cinq jours de la date, tant attendue, du 23 octobre, tous les moyens semblent bons pour arriver à récolter le maximum de voix pour les élections de l’Assemblée Constituante. Et être le parti favori de ces élections n’est vraisemblablement pas une raison pour ne pas utiliser des méthodes peu orthodoxes dans la quête d’électeurs. Le parti de Ghannouchi souhaiterait-il écraser la concurrence ?

Ainsi, des statuts et autres messages ont été vus sur Facebook relatant des faits qui se sont déroulés ces derniers jours dans des quartiers populaires comme El Intilaka ou encore Ettadhamen. Dans ces cités, des personnes seraient en train de faire du porte-à-porte afin de questionner les habitants sur leur choix de vote pour le 23 octobre. Si la réponse n’est pas Ennahdha, ces personnes vont même jusqu’à menacer leurs interlocuteurs si jamais ils se présentent au bureau de vote, le jour J.

À Mahdia, c’est le même scénario à quelques détails près. Des groupes de femmes auraient décidé de faire du porte-à-porte, dans un quartier populaire de la ville, pour sensibiliser les habitants quant au devoir d’aller voter. Leur « visite » ayant très vite fait le tour du quartier, un groupe d’individus les auraient « interceptées » en les insultant de tous les noms et en leur ordonnant de quitter les lieux. Les femmes virées auraient alors fait appel à la police qui se serait déplacée et aurait réussi à arrêter l’un des « agresseurs ». Interrogé au poste de police, ce dernier aurait avoué qu’il avait été envoyé par Ennahdha (et a aussi dénoncé les autres membres de sa bande) pour intimider toute personne voulant convaincre les habitants de la région de voter pour un autre parti qu’Ennahdha. Une plainte aurait d’ailleurs été déposée à El Mahdia.

D’autre part, ce matin, une information circule, en boucle, sur les réseaux sociaux. Celle des SMS qu’auraient reçus nos compatriotes vivant au Qatar. Une capture d’écran montrant un de ces SMS incitant clairement le destinataire à voter pour Ennahdha. Dans ce prétendu SMS, nous pouvons lire : « Essalam mon frère/ma soeur, n’oubliez pas les élections de la constituante les 20, 21 et 22/10 à l’ambassade, votre voix est chère, donnez-la à Ennahdha et ayez l’esprit tranquille, un parti fort et sincère qui saura la préserver. »

Commentaires:

Commentez...