Grève de 3 heures à bord du car-ferry «Le Carthage»

La situation n’est guère reluisante à la Compagnie tunisienne de navigation (CTN), essentiellement à la suite du bras de fer opposant depuis un certain temps l’administration au syndicat ; situation qui a été envenimée récemment par l’entrée en ligne des membres de l’ancien bureau syndical, revendiquant entre autres leur légitimité !

Et ce n’est pas tout, dans la mesure où anciens et nouveaux syndicalistes ont eu lundi et mardi une confrontation musclée, puisque les belligérants des deux côtés en sont venus aux mains en pleine rue, ce qui a nécessité l’intervention des forces de l’ordre pour mettre fin au chaos y régnant.

On a d’ailleurs failli enregistrer une grève, une première à la CTN, décidée par le personnel navigant, dont les membres ont refusé de rejoindre leurs postes à bord du car-ferry « Le Carthage », en partance aujourd’hui à destination de Marseille, en guise de contestation à la désignation d’un commandant de bord dont ils ne voulaient point. Résultante logique, le paquebot allait enregistrer un retard de trois heures.

Signalons que les grévistes ont eu finalement gain de cause, dans ce sens qu’aucun membre de l’équipage n’aura été débarqué, y compris l’ancien commandant qui devait partir en congé…

Commentaires:

Commentez...