Des listes électorales se retirent de la course

Si certains partis politiques ont mis le paquet pour faire de la publicité sur tous les supports pendant des semaines, et ont présenté des listes électorales dans toutes les régions, les indépendants et les petits partis ne trouvent même pas le financement nécessaire pour assurer leur campagne électorale, et se disent être marginalisés.

A Jendouba, la liste du militantisme social, dépendante de l’Union des diplômés chômeurs, s’est retirée de la course électorale.

À Sidi Bouzid, la liste électorale du mouvement de travail maghrébin s’est aussi retirée de la course. Même constat à Médenine avec les quelques listes des petits partis, et à Tozeur, où deux listes se sont déclarées forfait. La cause ? Un problème de financement ! Le gouvernement ne semble pas tenir ses engagements par rapport à l’aide financière des partis…?

Commentaires:

Commentez...