«Aide aux enfants cancéreux», pour les rendre heureux !

Tout a commencé par un appel sur une page Facebook, lorsque deux sœur tunisiennes, indépendantes de toute association ou organisme, ont décidé de lancer une action : «Aide aux enfants cancéreux». Il faut dire que l’initiative n’est pas descendu du ciel, comme on dit, mais les deux sœurs se sont retrouvées quelques mois auparavant face aux angoisses d’un proche parent qui a dû être soigné à l’hôpital des enfants malades de Bab Saâdoun.

«Aide aux enfants cancéreux » est une sorte d’action sur trois phases, et ce, afin d’aider et égayer les longues journées des jeunes patients du troisième étage de cet hôpital, mais également d’apporter un soutien financier et moral à des familles passant la totalité du jour «enfermées» dans un hôpital au milieu des couveuses et des lits.

La première phase de l’action a été une sorte de  » s7our de Ramadan « . Les bénévoles ont apporté des petits gâteaux tunisiens, du jus, des cakes, etc. pour les mamans accompagnant leur enfant hospitalisé. La seconde était le  » cadeau de Ramadan  » avec des jouets, des fournitures scolaires, cahiers et crayons pour le coloriage, ballons pour les petits enfants. Puis, la troisième phrase était  » vêtements de l’aïd « , grâce à une collecte de dons pour acheter des vêtements neufs aux patients les plus démunis. Le tout a été réalisé avec la coopération du corps médical du service ainsi que du directeur de l’hôpital, M. Chiheb Slahi.

Ce petit moment d’émotion et de partage a rendu le sourire à plus d’un enfant affaibli par des traitements intensifs. La mobilisation et la détermination des organisatrices et des bénévoles ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. D’autres actions, afin de collecter d’autres produits nécessaires aux enfants, devraient être programmées très bientôt. À noter que, dans le même contexte, l’association Tunisienne Tunaid organise le soir du samedi 27 août un Iftar suivi d’une soirée au sein de l’hôpital de Bab Saâdoun. Une collecte de dons sera organisée pendant la soirée afin de réaliser des actions sociales au profit des enfants malades.

Beaucoup de travail devra être fait pour améliorer les séjours des enfants dans cet hôpital, où les chambres sont encombrées et où la petite salle de jeu de l’étage est fermée, et ce n’est pas faute de la mauvaise du corps médical, qui, au contraire, tente de faire de son mieux. Malheureusement, le secteur de la santé en Tunisie souffre encore d’un manque d’équipements et de commodités essentiels au bien-être des petits patients et de leurs parents.

Commentaires:

Commentez...