Ecoute téléphonique entre Sakhr El Materi et Leïla

Plusieurs mois après le 14 janvier, nous ignorons encore pas mal de vérités et la justice aurait du mal à trouver des preuves contre les personnes impliquées avec le clan Ben Ali. Il y a pourtant un moyen très simple de savoir tout ce qui se passait : LES ÉCOUTES TÉLÉPHONIQUES.

Tout le monde ou presque était sur écoute, même Sakhr El Materi.

Entre les mains de qui se trouve ces écoutes ???

Une bande-son d’une conversation téléphonique entre le petit Sakhr et sa femme m’a été envoyée. Dans cette communication, après avoir pris les nouvelles de sa femme et pris soin de lui préciser qu’elle devait impérativement accoucher au Canada «pour garantir une nationalité» a l’enfant, ce dernier a eu une conversation avec sa « belle-maman » Leila.

À partir de cette conversation, on découvre que Sakhr passait son temps à essayer de monter ses beaux parents contre ses filles et beaux-fils. Quand il n’y arrivait pas, il essayait d’utiliser son atout majeur, à savoir Leila Ben Ali.

Cette dernière, après avoir insulté Slim Chiboub, a précisé à son gendre « on est là et on reste ».


Ecoute téléphonique de Sakhr El Materi par EmnaBenJemaa

On découvre que ce gamin qui se fait passer pour un homme pieux, est non seulement un escroc, mais doublé d’une langue de vipère… Ma grande question est pourquoi la justice n’utilise pas ces écoutes téléphoniques pour trouver des preuves contre toutes ces personnes arrêtées et dont le dossier est presque vide ?

NDLR. Cet article, paru sur le blog d’Emna Ben Jemaa, nous le publions sur Webdo avec l’autorisation de son auteure.

Commentaires:

Commentez...