La Haute Instance vote le décret-loi sur l’organisation des partis avant de revenir sur sa décision (! ?)

Le projet du décret-loi proposé par le Président par intérim, Foued Mbazaa, sur l’organisation des partis politiques dans le pays, a enfin été voté, et ce, d’après Mosaique FM, mais voté durant quelques… heures seulement.

C’est lors d’une réunion de la Haute Instance pour la Réalisation des Objectifs de la Révolution, de la Réforme Politique et de la Transition Politique, présidée par Iyadh Ben Achour, que ce décret-loi a été voté à la majorité, avec 82 membres pour, 4 abstenus et 1 seul contre.

Parmi les articles de ce décret-loi, plusieurs ont crée la polémique, dont notamment l’article 18, toujours d’après Mosaique FM, que le PDP a voulu modifier. Une proposition qui a été refusée par les membres de la Haute Instance.

Mise à jour : Rappelons que « l’article 18 interdit le recours direct ou indirect au financement étranger et aux dons des personnes morales ». Il interdit, aussi, toute aide (ou don) de la part de n’importe quelle structure morale, privée ou étatique, mis à part l’État.
Ce refus a eu pour conséquence le retrait des membres du PDP de la Haute Instance. Ce qui fait que cette dernière est finalement revenue sur sa décision d’adopter le décret-loi, selon Mosaique FM. Une situation à s’y perdre !
Mise à jour: Nous avons contacté le bureau de presse du PDP qui nous a appris que les représentants du parti ont quitté la réunion, mais que cela ne signifie pas que le PDP s’est retiré de la Haute Instance. La décision finale sera prise demain matin au cours d’un point de presse que compte organiser le parti.

Commentaires: