Censure : l’ATI baisse les bras !?

Dans un communiqué, l’Agence Tunisienne d’Internet «exprime son profond respect quant à la décision du juge de la cour d’appel de refuser sa demande concernant la suspension du jugement en référé du tribunal de première instance de Tunis» et précise qu’elle «entament aujourd’hui un plan pour mettre en œuvre les équipements de filtrage selon une approche graduelle permettant de maîtriser les aspects liés à la qualité de service».

Elle termine avec cette PRECISION : «…l’ATI réitère sa détermination à agir, en tant que Point d’Echange Internet, d’une manière transparente et neutre vis à vis de tous les sites à filtrer par le biais de ses équipements».

Certains se demande pourquoi l’ATI ne s’est pas battue jusqu’au bout et n’est pas allée en cassation ?

D’autres se demandent même si cela n’est pas juste une mise en scène, un travail de «propagande», pour nous faire oublier son rôle primordiale sur la toile tunisienne : la censure.

Commentaires:

Commentez...