Ça a dégénéré sur l’Avenue : les jeunes veulent de l’adrénaline !


Depuis la fameuse vidéo de Farhat Rajhi dans laquelle il dénonçait une manipulation de la part de certaines personnes encore attachées à l’ancien régime et originaire du Sahel, le pays est sens dessus-dessous.

Déjà, hier, sur l’avenue Habib Bourguiba, des personnes se sont rassemblées pour protester et demander au gouvernement de transition de «dégager» et en soutien à Rajhi. Il y a eu des dépassements de la part de certains policiers qui ont agressé des femmes journalistes en les traitant de tous les noms ainsi que leur mère. Une, travaillant pour une radio en ligne, a été carrément molestée et tabassée par des agents en civil. La journaliste s’est retrouvée avec plusieurs points de suture au niveau de la tête et plusieurs blessures. D’après une source, environ 300 manifestants avaient été dispersés par la police.

Aujourd’hui, c’est pire ! Les gens rassemblés sur l’Avenue et les passants ont subi l’assaut de la police avec comme, d’habitude, les bombes lacrymogènes (on se demande s’il en reste encore beaucoup en réserve…). La plupart des manifestants sont des jeunes d’à peine une vingtaine d’année, qui n’ont peut-être rien compris à la politique, mais qui cherche l’adrénaline.

Malheureusement, la police ne fait pas la différence entre manifestants et passants. Et tout le monde en a pris pour son grade dans la confusion la plus totale !

Commentaires: