«Assassinat» de Ben Laden: pourquoi maintenant ?

«Même mort il continue de leur faire peur ! Son corps immergé dans l’océan est un aveu en désaccord total avec l’Islam», cette phrase reprise sur le mur d’un facebooker, reflète les questions concernant l’opération qui a mené à la mort Ousama Ben Laden.

Mais Ben Laden était-il vraiment mort à ce moment-là ? Pourquoi son corps n’a pas été montré comme un trophée ? Pourtant, les Américains ne sont pas pudiques à ce point. Montrer le corps de Ben Laden mort aurait été la preuve que le guide d’Al-Qaïda a bel et bien été éliminé. Le jeter à la mer, c’est soutiré toute preuve de sa mort à ce moment-là.

Les Américains ont prétendu que le corps du Saoudien avait été immergé selon le rite musulman. Or, aucune des religions monothéistes n’a de rite pour se «débarrasser» d’un mort en mer. D’ailleurs, il est dit «tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière». Les seuls cas où un corps était jeté à la mer : par peur d’épidémie. Mais ça, c’était de l’histoire de la marine. Et Ben Laden n’est pas mort en mer ! Pourquoi les Américains ont-ils immergé le corps ? Est-ce pour cacher que le cadavre n’est pas celui du guide d’Al-Qaïda ? Est-ce pour éviter que son tombeau sur terre ne donne lieu à un pèlerinage ?

Les Américains ont toujours prétendu que Ben Laden vivait terré dans les montages d’Afghanistan.

Or, le chef d’Al-Qaïda vivait «dans une villa à trois étages dans la banlieue chic ceinte de hauts murs et coiffés de barbelés» d’Abbottabad, à deux heures de route au nord d’Islamabad, et «abritant l’une des écoles militaires les plus prestigieuses du Pakistan». D’autre part, Wikileaks avait fait mention d’une complicité entre l’armée pakistanaise et les talibans. Or, dans un premier temps, Obama avait déclaré que la mort du chef d’Al-Qaïda était le résultat d’une coopération entre Américains et Pakistanais. Puis, plus tard, il a déclaré que c’était l’œuvre des Américains sans faire mention des Américains. Propagande pour remettre en avant les Américains qui étaient en perte de vitesse à travers le monde, ou pour protéger le Pakistan d’éventuelles représailles talibanes ?

D’après les Américains, Oussama Ben Laden n’a pas été tué par une frappe de drone, mais par un corps à corps avec… une femme ! Cette mort et la manière dont elle s’est faite ressemble à une grande propagande pour relever la tête aux Américains, alors que dans le Monde arabe rien ne va plus. Chacun s’occupe de sa propre marmite d’autant plus qu’Al-Qaïda ne s’était pas prononcé sur le printemps arabe ! Et que le mariage du prince William a détourné toutes les attentions… La mort de Ben Laden est une bonne aubaine pour ceux qui se veulent les défenseurs des peuples opprimés.

Les représailles pourraient s’avérer terribles, et plusieurs villes du monde sont en état d’alerte…

Mais qui dira la vérité sur la mort du guide d’Al-Qaïda ?

Commentaires:

Commentez...