Suicide ou meurtre du chef de district de la garde nationale de Medenine ?

Hier soir, les agents de la garde nationale en faction devant le siège du district de Medenine ont été alertés par un coup de feu provenant du bureau du chef dudit district. Lorsqu’ils arrivèrent sur place, leur chef était sans vie, baignant dans son sang, un revolver à ses côtés.

Selon la TAP qui rapporte l’information, peu de temps auparavant, vers 18 heures, la victime avait ordonné à ses subordonnés de quitter le bâtiment et d’aller en renfort de garde devant le siège. Le drame a apparemment eu lieu vers 19h50. On ne connait toujours pas les raisons de ce geste, ni s’il s’agit d’un crime ou réellement d’un suicide.

L’enquête entamée par les autorités judiciaires locales et les brigades d’enquêtes techniques et scientifiques spécialisées déterminera les circonstances exactes de ce drame.

Commentaires:

Commentez...