Les Tunisiens éliront une Assemblée Nationale Constituante le 24 Juillet

Le président Tunisien par intérim Foued Mebazaa a annoncé ce soir, au cours d’une allocution télévisée, l’élection d’une Assemblée Constituante le 24 juillet prochain. Elle aura pour mission la rédaction de la nouvelle constitution Tunisienne et qui remplacera celle de 1959, devenue obsolète dans les conditions actuelles.

La constitution, telle qu’elle est aujourd’hui, laisserait le pays sans autorité après le 15 mars. Mais Foued Mebazaa a exprimé son engagement formel à continuer la présidence du pays au-delà de cette date. Il infirme ainsi toutes les rumeurs, notamment celles qui annoncent une gouvernance militaire.

Mebazaa annonce que la Tunisie est entrée dans une ère nouvelle, basée sur l’exercice par le peuple de son pouvoir dans le cadre d’un nouveau régime politique qui rompt, définitivement et irréversiblement, avec l’ancien régime.

Quant à ceux qui siègent encore à la Kasba, bien que leurs demandes soient satisfaites, ils se posent toujours des questions : Qu’en est-t-il des chambres des députés et des conseillers ?

La fin de la constitution de 1959 signe également la fin de toutes les institutions qu’elle a créées, y compris le parlement et la chambre des conseillers RCDistes.

En attendant et jusqu’aux élections, la gestion du pays est entre les mains d’un Président par intérim et d’un gouvernement intérimaire .

Commentaires: