Evasion d’un terroriste tunisien au Mali

Il s’appelle Béchir Senoun, il est tunisien, il a 24 ans et il affirme appartenir à Al-Qaida au Maghreb Islamique (Aqmi) et avoir commis un attentat contre l’ambassade de France à Bamako, au Mali.

Ce fait terroriste a été commis début janvier (2011) lorsque, armé d’un pistolet automatique, Béchir Senoun, avait déclenché un engin explosif devant le bâtiment situé en plein cœur de la capitale malienne. Il avait été arrêté immédiatement après les faits.

Mardi dernier, Senoun s’est enfui du lieu où il était prisonnier, rapporte l’AFP. Un lieu tenu secret depuis son arrestation. Son évasion a eu pour conséquence immédiate le limogeage du directeur de la sécurité d’Etat, Mami Coulibaly, ainsi que l’interpellation de plusieurs personnes chargées de le garder, selon une source du ministère de l’Intérieur malien.

Rappelons que l’Aqmi est une organisation islamiste d’origine algérienne et qu’elle a déjà revendiqué un attentat sur nos terres. C’était en 2002 et l’attaque visait la synagogue de l’île de Djerba. De là se pose la question de savoir si Béchir Senoun va-t-il revenir en Tunisie ? Si cette idée semble fantasque à première vue, l’état actuel des choses dans nos contrées conjuguée à l’ouverture des frontières avec la Libye, la rendent inquiétante…

Commentaires:

Commentez...