Tunisie Telecom: le nouveau PDG démissionne pour sauver sa peau !


Nommé depuis le premier février, le nouveau PDG de Tunisie Télécom, Raouf Chkir, a du démissionner suite à la signature d’un procès verbal sans l’aval des membres du conseil. Autrement, si le PV venait à être appliqué, Raouf Chkir pourrait être attaqué en justice par les membres du conseil d’administration de TT et en particulier par ceux de l’actionnaire émirati Tecom.

Le PV en question a été signé le 9 février. Il appelle, entre autres, au départ des dirigeants et directeurs contractuels. Une liste de 63 contractuels avec des salaires mensuels allant de 4000 dinars à plus de 26000 dinars a été établie dans ce sens.

Hier, le secrétariat d’État chargé des Technologies de la communication a appelé la direction de Tunisie Télécom à appliquer immédiatement l’accord signé avec le syndicat notamment en ce qui concerne l’article 10 relatif aux 63 contractuels dits de « hauts salaires ».

Chose que Raouf Chkir ne peut appliquer au risque de se voir poursuivi et lourdement condamné par le conseil d’administration.

On en saura encore plus lundi prochain lors de la réunion des membres du conseil d’administration .

Commentaires:

Commentez...