Égypte: un bébé nommé Facebook

L’Égypte vient de vivre des moments inoubliables: le soulèvement d’un peuple et la destitution du dictateur Moubarak. Comme cela l’aura été pour le peuple tunisien, Facebook a joué un rôle prépondérant dans l’organisation des manifestations et la circulation des informations.

Pour cette raison, un jeune trentenaire, se sentant redevable, a décidé de nommer son nouveau né, une petite fille, « Facebook » Jamal Ibrahim.

La nouvelle a été publiée dans le journal égyptien Al-Ahram du 18 février. « Toute la famille, les amis et voisins de la région se sont réunis autour du bébé pour exprimer leur support continu à la révolution initiée sur Facebook » écrit le journal.

La petite fille a d’ailleurs reçu beaucoup de cadeaux de la part des jeunes ravis de sa naissance et surtout du prénom choisi.

Bien que ne se doutant sûrement pas que son réseau social deviendrait un jour l’outil indiscutable de l’aboutissement des révolutions moyen orientales et nord africaines de ces derniers mois, le célèbre PDG de Facebook Mark Zuckenberg peut s’enorgueillir du résultat de sa petite invention. Il n’en reste pas moins que, même aussi reconnaissant que l’on puisse être, se prénommer « Facebook », « twitter » ou autre ne doit pas être très agréable.

Commentaires:

Commentez...