Qui se cache dernière le Gulf Investment Overseas, l’investisseur étranger du Cement de Carthage ?

Le montage financier du Cement de Carthage dévoile le nom d’un groupe qui détient 40% du capital, en l’occurrence Gulf Investment Overseas. Qui se cache derrière ce groupe ? Est-ce que ce groupe financier inconnu sur la place correspond à la part de Belhassen dans la firme ? La commission d’enquête sur la corruption répondra certainement à cette question.

Carthage Cement a été créée en 2008 suite à la scission totale de la société «Les Grandes Carrières du Nord». Une carrière d’une superficie de 218 Ha à Jbel Resas lui a été transférée. Elle exploite la cimenterie ainsi que les carrières pour l’extraction de pierres à bâtir et dérivés.

Carthage Cement est détenue à hauteur de 99,99% par la société BINA CORP. Cette dernière est une société anonyme au capital social de 72,18 MDT détenue à hauteur de 59,54% par BINA Holding dont le capital est réparti égalitairement entre le groupe Karthago et le groupe STA.

Le reste du capital BINA CORP est détenu par un investisseur financier étranger en l’occurrence Gulf Investment Overseas à raison de 40,43%.

Quelque soit le résultat des enquêtes en cours, notamment sur l’origine des capitaux investis dans la société, le développement de l’usine est capital pour l’économie et l’emploi.

Commentaires:

Commentez...