MAM aurait téléphoné à Ben Ali avant sa fuite

Les casseroles s’enchaînent pour Michèle Alliot-Marie, ministre des affaires étrangères française, et son dossier s’assombrit chaque jour un peu plus.

Après l’histoire de ses vacances passées à Tabarka, fin décembre dernier, et les révélations du Canard Enchaîné sur sa relation privilégiée avec Aziz Miled et le rachat des parts de la SCI par les parents de MAM, voilà que le site d’informations Mediapart vient d’affirmer que MAM a eu un bref entretien téléphonique avec le président Ben Ali, deux semaines avant sa fuite.

Cette information a d’ailleurs été confirmée par le cabinet de la ministre dont un de ses membres a déclaré «A cette période, Mme Alliot-Marie a eu un bref entretien téléphonique avec M. Ben Ali comme elle en a eu avec beaucoup d’autres chefs d’Etat ou ministres des Affaires étrangères. C’est tout simplement le métier du ministre des affaires étrangères que d’avoir quotidiennement des entretiens téléphoniques ou des entrevues avec des autorités gouvernementales étrangères».

La révélation de cet entretien téléphonique est d’autant plus gênante pour la ministre française qu’elle affirmait, il y a seulement quelques jours, n’avoir eu aucun contact privilégié avec Ben Ali avant sa fuite. L’opposition française ne s’est d’ailleurs pas gênée pour accentuer sa pression sur MAM, lui demandant purement et simplement de démissionner de son poste au nom de ses « mensonges » nuisibles pour l’image de la république française.

Commentaires:

Commentez...