25 avocats poursuivent en justice Ghariani, Zouari et les grandes figures du RCD

Mardi dernier, 25 avocats ont porté plainte pour détournement d’argent public et abus de pouvoir contre le secrétaire général du RCD, Mohamed Ghariani, le président du conseil économique et social du RCD, Abdellah Kallel, le membre du Comité central du RCD et ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la Fonction Publique et du développement administratif, Zouhair el Mdhaffer, ainsi que contre Aberrahim Zouari, secrétaire général du RCD entre 1988 et 1991, Abdelaziz Ben Dhia, Hamed El Karoui, Kamel Morjane, Abir Moussa, Hajer Cherif Chebil, Adel Jarbouii, Moncef Ben Hamida, Abdelwaheb Abdallah et d’autres grandes figures du RCD.

La plainte stipule le fait que le RCD, qui a vu le jour le 27 février 1988, a détourné des dizaines de milliards de l’argent public, une grande partie duquel a été partagée par les grosses têtes du parti.

En plus de l’argent public, les membres du RCD ont acquis illégalement plusieurs autres biens, notamment immobiliers. Ces locaux devraient retourner à l’Etat pour en faire bénéficier les Ministères, les sociétés publiques et nationales, selon la plainte des avocats.

Par ailleurs, environ 3000 cadres qui travaillaient exclusivement pour le RCD ont été démis de leurs fonctions au sein du parti et intégrés dans la Fonction Publique avec un salaire mensuel bien défini.

Après l’annonce par le Premier Ministre, Mohamed Ghannouchi, que tous les biens du RCD ont été repris par l’Etat, les 25 avocats exigent à présent l’ouverture d’une enquête contre tous ceux que la plainte cite afin qu’ils payent pour le mal fait à leurs pays durant 23 ans !

Commentaires:

Commentez...