Tunisie : La police obtient son syndicat

Suite aux revendications des policiers, un peu partout dans le pays, demandant la création d’un syndicat et de meilleures conditions de travail, on apprend que le gouvernement de transition autorise désormais les agents de la sécurité intérieure à constituer un syndicat indépendant.

De plus, tous ceux qui étaient suspendus ont vu l’interdiction d’exercer les concernant, levée. Par ailleurs, des aides sociales sont prévues à leur intention dès le 1er février 2011.

Depuis quelques jours, plusieurs incidents, notamment des actes de violence à l’arme blanche, ont été recensés dans des établissements scolaires. L’absence des agents de la sûreté est pointée du doigt, ce qui n’a pas tardé à mettre la pression sur le gouvernement afin de satisfaire leur demande et espérer rétablir ainsi l’ordre et la sécurité.

Selon plusieurs sources, la grève des agents de la sécurité intérieure dépasse le cadre d’une simple demande de syndicat. Des conflits au sein même du ministère de l’Intérieur ont été rapportés et plusieurs d’entre eux réclament la mise en retraite anticipé des anciens et des haut cadres de la sécurité intérieure appartenant à l’ancien régime.

Commentaires:

Commentez...