La levée de la censure en marche: SMTP, VPN et VOIP sont réouverts

Afin d’asseoir la mainmise sur internet au-delà de la censure du web, les outils permettant de contourner la censure furent également visés. Première victime les proxy. Ensuite ce fut le tour du service VPN. L’autre moyen de verrouillage fut également le blocage du port 25 du SMTP afin de contraindre tous les Tunisiens à utiliser un service SMTP tunisien sous très étroite surveillance. Autre victime collatérale fut le protocole VOIP sur lobbying de Tunisie Telecom pour protéger ses intérêt commerciaux.

Pourquoi et comment le service SMTP est censuré?
Il faut d’abord comprendre que le service SMTP, est un protocole de communication utilisé pour transférer le courrier électronique (email) vers les serveurs de messagerie électronique. Le protocole SMTP utilise le port 25. La manœuvre mise en place par Ammar fut de bloquer depuis des années le port 25. Ainsi seuls ceux de nos FSI nous sont accessibles et utilisables sous outlook. Le but premier est de vous obliger à envoyer vos emails via les FSI locaux dont les services SMTP sont étroitement surveillés et même certains emails interceptés sans aucun mandat judiciaire!

Au départ tous les serveurs mails furent obligatoirement hébergés chez l’ATI , mais plus tard suite à de multiples problèmes de retards d’emails et la complainte des FSI voulant un plus grand contrôle sur leur serveur mail une nouvelle infrastructure a été mise en place. En effet l’ATI héberge actuellement ce qu’on appelle des services SMTP passerelles dont le seul but est de filtrer les emails et par lesquels les emails doivent obligatoirement passer avant de parvenir dans nos boites en Tunisie. La parade aurait été parfaite si il n’ y avait pas eu hotmail ou les autres emails gratuits qui ont gêné nos fins censeurs.
Toutefois on parle davantage d’ouverture du port 25 aujourd’hui mais aucune confirmation quant à la disparition pure et simple des passerelles obligatoires chez l’ATI. Devrions-nous rappeler que le gouvernement s’est engagé à ce que toute écoute dispose d’une assise légale? A quoi bon dés lors maintenir ces passerelles inutiles et en totale contradiction avec l’ouverture promise.

Pourquoi le VPN?
La censure du protocole VPN est relativement récente et date des dernières années, suite a la popularité de son utilisation. VPN acronyme anglais de Virtual Private Network ou « Réseau privé virtuel » pour les anglophobes, est un service qui permet d’établir un canal de communication crypté et sécurisé vers un serveur VPN.
Toutefois le blocage opéré a visé le port standard par le VPN sous Windows ( VPN PPTP port 1723), il suffisait alors pour le contourner d’utiliser un port alternatif sous condition que l’adresse du serveur ne soit pas blacklistée également. Personnellement j’ai utilisé du SSH ainsi qu’openVPN qui ont fourni de belles solutions pour contourner les gesticulations sécuritaires.

Tunisie Télecom bloque la VOIP
Autre protocole bloqué récemment fut la VOIP ( ou voie sur IP), ce pas serait donc à mettre au crédit de Tunisie Télecom qui démontre encore une fois sa faillite commerciale et ses pratiques anti-concurentielles. Afin de verrouiller le marché juteux de la VOIP et interdire les appels vers l’étranger.

A quand la levée totale de toutes les censures?
Et pour clore on parle également de levée de la censure sur le web partiel car on compte garder certains sites dits pornographiques essentiellement. En gros, on va garder certains outils “ennemis de la liberté d’expression” et c’est bien dommage car après tout ce qu’on a subi ces dernières années et le rôle qu’a joué Internet comme contre-pouvoir et vecteur de l’information, il est impératif qu’on ait le courage de tout déverrouiller et regarder le côté positif au lieu de garder un système qui a prouvé ses dérives.

Commentaires:

Commentez...