Un juif peut-il être tunisien ?

La question est idiote parce que la réponse est bien évidemment oui.

Le choix du titre n’est pas non plus innocent vu qu’il semblerait que pas mal de concitoyens n’en sont pas conscients.

Il s’agit de la polémique du moment. Jacob Lellouche, restaurateur tunisien à la Goulette s’est indigné et l’a criée haut et fort suite au commentaire d’un responsable d’une équipe sportive qui a dit sur antenne «Yhoudi Hachék» ce qui veut dire « Juif, que Dieu vous en préserve »

Le présentateur l’a fort heureusement remis à sa place mais Jacob a quand même crié son ras-le-bol.
Communément utilisée dans le langage populaire, cette phrase reste tout de même discriminatoire.
Beaucoup ne réalisent malheureusement pas qu’elle peut blesser et plusieurs personnes à l’instar d’un certain Nizar T pensent que c’est normal. Ce dernier a même écrit comme commentaire sur facebook «il faut s’y faire. Quelqu’un qui est dans un pays qui n’est pas le sien et qui a décidé d’y vivre, doit prendre une décision, soit il vit comme les gens du coin, les respecte et ferme sa gueule soit il dégage chez lui.»

Rappelons qu’il y a une forte communauté juive implantée en Tunisie depuis des siècles et qui est très bien intégrée. Par ailleurs, ni l’Islam ni la Tunisie n’ont jamais toléré qu’on manque de respect à un autre individu à cause de sa religion.

Ces dernières semaines, la toile tunisienne a épinglé plusieurs dérapages de ce genre. Sur ExpressFM, Moez Souabni nous donne son explication prodigieuse de la page 404 et, quelques jours après, sur TV7, Nabil Khayrat commente qu’un «oussif» de moins sur un terrain de foot l’aide à ne plus confondre entre les joueurs « noirs ». Et , donc, voici la vidéo de l’émission en question de Hannibal TV diffusée sur Facebook par dimasport.net.

Commentaires:

Commentez...