Le navire tunisien Hannibal II attaqué par un groupe de 10 à 15 pirates armés

De nouvelles informations nous sont parvenues par le biais de l’agence Tunis Afrique Presse (TAP). Vers 3h30 heure locale, ce jeudi 11 Novembre, le navire tunisien pris en otage était au large du Yemen lors de son attaque par un groupe de 10 à 15 pirates armés. Ces derniers sont toujours inconnus. La destination du navire a été détournée après un bref arrêt au Golf d’Eden.
L’armateur avait, toujours selon TAP, demandé la protection du navire bien avant qu’il atteigne le lieu de l’attaque.
Cette zone est connue pour un fort trafic maritime et a connu de nombreuses prises d’otages similaires dans le passé. Des groupes de pirates somaliens en étaient responsables. Depuis, la zone est sous haute surveillance par une coalition internationale notamment après la décision 1816 du conseil de sécurité de l’ONU qui autorise la chasse aux pirates somaliens, même dans les eaux somaliennes.

Commentaires:

Commentez...