Craintes d’une ébullition sociale à Kairouan

Onze organisations et associations Kairouanaises ont mis en garde contre une explosion sociale dans la région.

Selon Saoussen Jaadi, présidente de la branche du Forum tunisien des droits économiques et sociaux à Kairouan, les habitants et les composantes de la société civile appellent, depuis des semaines, les autorités à trouver des solutions aux multiples problèmes de la région.

Lors d’une conférence de presse tenue ce mardi 17 novembre 2020, elle a assuré leur volonté d’opter pour l’escalade en cas de non-satisfaction de leurs revendications légitimes.

Et d’ajouter que les habitants de Kairouan n’accepteront plus de fausses promesses ni de projets suspendus.

Pour sa part, l’union régionale du travail a mis en garde contre la dégradation de la situation socioéconomique de Kairouan et l’augmentation du taux de chômage et du nombre de tentatives de suicide, annonçant la possibilité d’une grève générale.

Commentaires:

Commentez...