Tunisie : Augmentation des honoraires des médecins

Les honoraires des médecins vont augmenter. Une augmentation qui se fera progressivement, en deux étapes mais qui s’avère quand même conséquente.

Cette augmentation s’effectuera en deux étapes, au cours de l’année 2021. La première aura lieu en janvier, la seconde en septembre 2021, selon l’accord signé le 3 novembre 2020 entre la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) et le Syndicat tunisien des médecins libéraux (STML).

Cet accord stipule, d’après un communiqué du STML, publié hier soir, l’augmentation des honoraires et des actes médicaux pour un médecin généraliste de 18 dinars actuellement à 24 dinars en janvier 2021 et à 30 dinars en septembre 2021.

Pour le médecin spécialiste, elle passera de 30 dinars à 37,5 dinars en janvier 2021 et à 45 dinars en septembre 2021, soit une augmentation de 60% après être restée inchangée depuis 2008, selon le STML.

L’augmentation concernera également les actes de chirurgie opératoire, les actes de spécialité pratiqués par un médecin et certains actes radiologiques classés E et Z. Elle se fera en deux phases : +25% à partir de janvier prochain et +25% à partir de septembre 2021.

L’accord prévoit, en outre, l’élargissement de la liste des actes chirurgicaux couverts par la CNAM pour inclure la chirurgie du cancer du sein, la chirurgie rectale, la chirurgie des tumeurs de la prostate (bénigne et maligne), la chirurgie du cancer du poumon et la chirurgie de l’articulation du genou.

Selon l’accord signé, certains médicaments prostatiques (médicaments contre les tumeurs bénignes) ne seront pas déduits du plafond, et les consultations et actes médicaux effectués dans le cadre de la médecine d’urgence seront aussi calculés hors plafond.

L’hypertension artérielle modérée sera également classée APCI (Affection prise en charge intégralement par la CNAM).

Par ailleurs, il a été décidé de lever le plafond après concertation avec les partenaires sociaux.

Commentaires:

Commentez...