Qu’est ce qu’un état d’urgence sanitaire ? Dr Boujedria explique

La hausse continue des nombres de décès et de contaminations inquiètent de plus en plus les experts. Plusieurs voix se lèvent ici et là exhortant les autorités à décréter l’état d’urgence sanitaire.

Quelles sont les priorités de cet état d’urgence ?

Rafik Boujedria, chef de service des urgences de pneumo-phistiologie à l’hôpital Abderrahmane Mami à l’Ariana explique que l’état d’urgence sanitaire signifie que la lutte contre l’épidémie devient une priorité nationale à laquelle toutes les ressources financières et humaines sont allouées.

Les hôpitaux tunisiens, qui souffrent de nombreux problèmes et pénuries, doivent être renforcés à travers le recrutement massif de cadres médicaux et paramédicaux.

L’état l’urgence sanitaire nécessite également de renforcer les services de réanimation et de fournir le plus grand nombre possible de respirateurs artificiels dans les établissements de santé, en plus d’appliquer une quarantaine ciblée aux personnes âgées et aux personnes souffrant de maladies chroniques.

Evoquant les contaminations, Dr Boujedria a estimé que les plus grands cercles d’infection au Coronavirus se trouvent dans les transports publics, appelant dans ce sens à renforcer la flotte national et à réorganiser les horaires de travail afin de réduire l’encombrement.

En octobre, Dr. Rafik Boujdaria avait appelé les autorités à annoncer l’état d’urgence sanitaire.

Sur son compte Facebook il avait expliqué que les « prévisions pour les semaines à venir sont effrayantes » compte tenu du manque des lits de réanimation en Tunisie. « Nous devons annoncer l’état d’urgence sanitaire avant la catastrophe », a-t-il appelé, expliquant que cette décision permettra de mieux gérer la situation et de renforcer les capacités des hôpitaux.

Si nous continuons d’opérer de la même manière, les capacités des hôpitaux seront rapidement épuisées », avait-t-il ajouté.

Commentaires:

Commentez...