Campagne de collecte de fonds en soutien à l’initiative du médecin bienfaiteur de Kébili

Mohamed Nouri Ben Mbarek est ce médecin qui a lancé un appel de détresse aux autorités sanitaires, à la société civile et aux citoyens pour fournir des respirateurs au service de réanimation de l’hôpital régional de Kébili.

Mais n’ayant pas obtenu la réaction souhaitée, le médecin a pris l’initiative de contacter une société privée pour acheter trois respirateurs et a émis un chèque de garantie personnel pour assurer l’arrivage des appareils nécessaires en cette période de pandémie de Covid-19.

Ce geste n’a pas laissé indifférent. Des activistes sur Facebook, ont aussitôt, lancé, mardi 27 octobre 2020, une campagne de collecte de fonds, pour le payement du chèque de garantie de 180 mille dinars que le médecin réanimateur a avancé personnellement.

La campagne fait appel aux donateurs, citoyens, hommes d’affaires et chefs d’entreprises, afin de collecter les 180 mille dinars, coût des trois respirateurs artificiels devant être livrés à l’hôpital régionale de Kébili.

Il faut savoir qu’il ne s’agit-là que d’un chèque de garantie et qu’en cas de non-payement de ladite somme à la réception des respirateurs, Mohamed Nouri Ben Mbarek est passible de poursuites judiciaires

Si la campagne exhorte les donateurs à mettre la main à la poche, elle se dirige également vers le ministère de la Santé l’appelant à accélérer l’allocation d’une partie des ressources du fonds 1818 pour la lutte contre le coronavirus, estimé à plus de 200 millions de dinars, pour payer le chèque bancaire en question.

Dans une déclaration à l’agence TAP, docteur Mohammed Nouri Ben Mbarek, a exprimé sa gratitude pour les réactions de solidarité par rapport à son initiative. « La non disponibilité en nombre suffisant de ces appareils, m’a poussé à fournir un chèque de garantie pour l’acquisition de ces dispositifs dans les plus brefs délais, dans le but de pouvoir répondre aux besoins de traitement urgents des patients de Corvidé-19 », a-t-il dit.

Commentaires:

Commentez...