Tunisie : Les pharmaciens appellent à leur fournir des tests rapides

A l’instar des tests de dépistage du diabète, les tests rapides du coronavirus devraient être proposés dans les pharmacies privées, estime le SPOT.

Le vice-président du syndicat des pharmaciens d’officine de Tunisie (SPOT), Naoufel Amira, a appelé à la nécessité de fournir des tests rapides dans les pharmacies tunisiennes, d’autant plus qu’ils sont approuvées dans différents pays connaissant une forte propagation du coronavirus.

Il a expliqué que la présence de ces tests dans les pharmacies rassureront le citoyen qui se soupçonne d’être infecté par le coronavirus, et assureront le fonctionnement normal de la roue économique et sociale grâce à une enquête rapide et précoce sur le virus.

Amira a confirmé que ces tests se sont avérés efficaces dans différents pays, comme la France, qui a fixé le prix du test entre 5 et 10 euros.

Notons que le ministre de la Santé, Faouzi Mahdi, avait exclu la possibilité de fournir des tests rapides aux pharmacies vu que « leur utilisation est soumise à des procédures spécifiques et que les agents de santé sont actuellement formés à les utiliser correctement ».

Quatre hôpitaux publics proposent actuellement des tests de dépistage rapide du Coronavirus, en attendant sa généralisation dans le reste des établissements de santé.

Commentaires:

Commentez...