SNJT : Hichem Mechichi a déclaré son opposition à la liberté des médias

Le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a estimé que le retrait du projet de loi sur la liberté de la communication audiovisuelle par le gouvernement est une action « soudaine et irresponsable » prise par le Chef du gouvernement Hichem Mechichi.

Ceci va ouvrir la voie à l’adoption du projet de révision proposé par la coalition Al-Karama à la veille de la session consacrée à l’examen du projet.

Le syndicat a déclaré dans un communiqué que cette démarche s’oppose au principe de continuité de l’État et aux engagements du gouvernement et de l’État tunisien à soutenir la législation relative à la liberté de la presse et de la communication audiovisuelle.

Elle a souligné que cette décision représente une complicité de Mechichi avec les parties bénéficiant directement de la révision du décret 116 et un soutien aux institutions médiatiques illégales « qui parlent au nom de la troïka parlementaire ».

« Il vise à atteindre des objectifs politiques et clientélistes étroits qui n’ont rien à voir avec l’intérêt du pays et l’intérêt de la scène médiatique en Tunisie », ajoute-on.

رئيس الحكومة يعلن معاداته لحرية الاعلامتونس في 19 أكتوبر 2020قرر مكتب مجلس نواب الشعب عرض مقترح قانون عدد 2020/34…

Publiée par ‎النقابة الوطنية للصحفيين التونسيين-Snjt‎ sur Lundi 19 octobre 2020

 

Commentaires:

Commentez...