Coronavirus : « Il serait possible de délivrer le corps du défunt à sa famille », selon Ghedira

Le nouveau protocole d’inhumation des personnes décédées de la COVID-19 sera publié aujourd’hui, a souligné mardi, Habib Ghédira, membre du conseil scientifique de lutte contre le coronavirus.

Il serait possible de délivrer le corps du défunt à sa famille à condition de s’engager à respecter les mesures préventives et le protocole d’inhumation, a-t-il laissé entendre.

Dans une déclaration à l’agence TAP, Ghédira a indiqué que l’Instance Nationale de l’Evaluation et de l’Accréditation en Santé a actualisé l’ancien protocole et l’a transmis au conseil scientifique pour approbation.

Depuis le début de la pandémie du coronavirus en Tunisie, un protocole d’inhumation strict a été mis en place. L’enterrement des morts est effectué uniquement par les agents municipaux en présence de seulement deux ou trois personnes au maximum de la famille du défunt.

En larmes, le ministre de la Santé a évoqué les procédures d’enterrement des victimes du Coronavirus. Il a évoqué plusieurs exemples de corps de victimes traités inhumainement et incorrectement par certaines autorités locales.

Il a déclaré que cette situation l’affectait particulièrement notamment lorsque les membres des familles craignent leur proche décédé de l’épidémie et ne peuvent même pas s’approcher de lui pour une dernière fois.

Commentaires:

Commentez...