Tunisie : Le ministre de la Santé dément toute suspicion de corruption dans la gestion du Fonds 1818

Suite à des rumeurs faisant état de suspicion de corruption dans la gestion des ressources consacrées à la lutte contre le coronavirus, le ministre de la Santé, Faouzi Mehdi a réagit, ce lundi 12 octobre 2020, démentant catégoriquement ces rumeurs.

Le ministre de la santé répondait aux accusations de l’organisation internationale des jeunes leaders (Global Young Leaders Organization) qui ont évoqué, le 6 octobre dernier, l’existence de suspicions de corruption dans la gestion du budget consacré à la lutte contre le coronavirus en Tunisie.

Dans une déclaration à l’agence TAP, Faouzi Mehdi a précisé que toutes les ressources financières sont gérées par le ministère des Finances et non par le ministère de la santé.

Il a, par ailleurs, expliqué que « les difficultés résident dans la lenteur des procédures administratives et la nécessité de vérifier l’absence de suspicion dans les appels d’offres avant l’acquisition des équipements et des médicaments ».

Rappelons que le total des dons déposés sur le Fonds 1818 s’élève à environ 200 millions de dinars, comme l’a affirmé le 2 octobre, le ministre de la Santé lors d’une séance de dialogue tenue à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).

Lors de cette séance il avait précisé que 17 millions de dinars seront prélevés de ce total à titre de salaires des médecins et cadres médicaux, et 52 millions de dinars serviront à l’achat d’ambulances avant la fin de l’année 2020.

Il a ajouté que les fonds restants sur le compte du Fonds 1818, soit un peu plus de 130 millions de dinars, seront alloués à l’acquisition de matériel de réanimation et d’oxygène.

La dernière estimation des fonds collectés remonte au 28 juin dernier lorsque le ministre de la Santé, Abdeltif Mekki, à l’époque avait annoncé que la valeur des dons des citoyens dans le cadre du soutien aux efforts de l’État pour lutter contre le coronavirus s’élève à 250 millions de dinars.

Ce Fonds intitulé, « Compte pour la prévention et la lutte contre les pandémies », a été créé par le ministère de la Santé, le 26 mars 2020 pour pouvoir être utilisé sachant que ces fonds seront exclusivement alloués à la lutte contre les pandémies et que 50 millions de dinars ont été mobilisés pour l’acquisition d’équipements et tests médicaux, principalement.

Commentaires:

Commentez...