Couvre-feu et respect du port du masque : Campagnes sécuritaires intensifiées

Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, s’est réuni, ce lundi 12 octobre 2020, au palais du gouvernement de la Kasbah, avec le ministre de l’Intérieur et plusieurs hauts cadres sécuritaires.

Cette réunion a notamment porté sur le respect par les citoyens du couvre-feu et du port du masque, et l’intensification des campagnes de contrôle à ce sujet.

En effet, depuis aujourd’hui, lundi 12 octobre, tous ceux qui ne se conformeront pas au port obligatoire du masque de protection dans les lieux publics seront sanctionnés d’une amende de 60 dinars.

Le chef du gouvernement a exhorté les gouverneurs à assumer leur responsabilité dans la prise des mesures nécessaires, affirmant qu’ils ont toute latitude et les pouvoirs les habilitant à intervenir en urgence pour freiner la propagation du virus. 

La loi sera ainsi appliquée conformément à la décision ministérielle publiée dans le JORT et imposant le port obligatoire de masques de protection selon le décret n°9 et l’article 312 du code pénal.

A partir d’aujourd’hui, les yeux seront donc rivés sur les six gouvernorats et 26 délégations, classés zones à haut risque de propagation du virus où chaque contrevenant risque désormais de se faire épingler par une amende de 60 dinars.

Les gouvernorats concernés sont l’Ariana, Ben Arous, Tunis, La Manouba, Sousse et Monastir, ainsi que les délégations de Nabeul, Korba, Soliman, Zaghouan, El Jem, Bizerte-Nord, Bizerte-Sud, Ras Jebel, Beja-Nord, Beja-Sud, Jendouba, Jendouba-Nord, Kef-Ouest, Kef-Est, Dahmani, Kairouan-Nord, Kairouan-Sud, Sidi Bouzid-Ouest Sidi Bouzid-Est, Sabalat-Ouled-Asker, Gabès-Sud, Ghannouch, Jerba-Houmt Souk, Tozeur, Gafsa-Nord et Gafsa-Sud.

Commentaires:

Commentez...