Tunis, siège de la première réunion du dialogue politique inter-libyen

Réunion entre Kais Saied et Stephanie Williams

C’est un considérable rebondissement sur le chemin de la concrétisation de la Paix en Libye, pays livré depuis neuf ans à la guerre civile.

La Tunisie accueillera au début du mois de novembre prochain la première réunion directe du dialogue politique inter-libyen a annoncé dans un communiqué public samedi 10 octobre la mission d’appui des Nations Unies d’appui en Libye (Manul).

La décision d’organiser cette première réunion intervient après plusieurs semaines de discutions intenses avec les parties concernées libyennes et internationales.

Dans ce contexte, Stephanie Williams, Représentante spéciale et Cheffe par intérim de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a annoncé la poursuite des négociations inter-libyennes conformément à la décision du conseil de sécurité n°2510 en date de l’année 2020 ayant adopté les recommandations du congrès de Berlin en ce qui concerne la Libye et qui s’est tenu le 19 janvier 2020, rapporte l’agence TAP.

Selon le communiqué, Stepahnie Williams, a précisé qu’à la lumière de la pandémie mondiale liée au covid-19, cette réunion se déroulera en ligne et sous forme de discussions directes. Elle par ailleurs fait part de sa profonde considération à la Tunisie pour l’accueil de cette première réunion et ce, après une série d’entretiens préparatoires en ligne.

Pour rappel le président de la République, Kais Saied, qui avait reçu, au mois de septembre dernier, Stephanie Williams, Chef par intérim de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL), a souligné la disposition de la Tunisie à contribuer à la relance du processus politique en accueillant un dialogue national regroupant les différentes composantes du peuple libyen.

Commentaires:

Commentez...