Des tests RT-PCR à plus de 400 dinars ! L’ODC épingle des laboratoires privés

La polémique autour des laboratoires privés prend encore plus d’ampleur ! Cette fois, c’est l’Organisation de défense du consommateur (ODC) qui dénonce « l’opportunisme » de certains laboratoires privés et cliniques.

Après les soupçons de falsifications de résultats d’analyses RT-PCR pesant sur certains laboratoires privés et l’ouverture d’une enquête à ce sujet, une autre affaire vient se greffer sur celle-ci.

L’ODC a dénoncé, dans un communiqué publié ce mercredi 7 octobre 2020 et relayé par l’agence TAP, « l’opportunisme de certaines parties qui auraient du appuyer les efforts de l’Etat dans sa lutte contre la pandémie et aider les citoyens à surmonter la réalité terrifiante dans laquelle ils vivent ».

Selon l’ODC, ces « parties » réalisent des tests de diagnostic RT-PCR covid-19, à plus de 400 dinars, au lieu du tarif habituel fixé par le ministère de la Santé à 209 dinars, appelant, par conséquent, les ministres du Commerce et de la Santé à intervenir et jouer leur rôle de contrôle tout en prenant les mesures nécessaires pour assurer le respect du prix fixé et vérifier la fiabilité des tests réalisés.

A ce jour, 33 laboratoires privés d’analyses biomédicales sont autorisés à effectuer des tests virologiques RT-PCR covid-19 à travers le pays suite à un agrément accordé par le ministre de la Santé en date du 28 août 2020.

Hier, le ministre de la Santé, Faouzi Mehdi a ordonné l’ouverture d’une enquête sur des soupçons de falsifications de résultats d’analyses RT-PCR impliquant certains laboratoires privés.

En guise de réponse, le syndicat national des biologistes de libre pratique a dénoncé ces accusations, exprimant sa solidarité avec les laboratoires accusés de falsification.

Commentaires:

Commentez...