Les infirmiers entament une grève ouverte au ministère de la Santé

Le Syndicat national des infirmiers tunisiens a décidé de tenir une grève ouverte.

Réunis ce jeudi 1er octobre 2020 devant le ministère de la Santé, les infirmiers protestataires ont critiqué l’attitude du ministre et du département.

Selon leurs dires, le ministère de la santé a ignoré les revendications des manifestants, en plus du traitement inacceptable auquel ils ont été soumis. Ils ont également dénoncé la violence policière dont ils étaient victimes ce jeudi.

Le syndicat a donc décidé un sit-in ouvert dans le hall du ministère de la Santé, appelant à mettre fin à cette « mascarade ».

Les infirmiers ont observé une grève générale de 2 jours.  La protestation des infirmiers s’inscrit dans le contexte de ce que le Syndicat considérait comme la détérioration des conditions de travail dans les établissements de santé et l’échec de l’autorité de tutelle à interagir avec ses revendications, en particulier dans les conditions sanitaires par lesquelles passe le pays.

Les protestataires estiment également que les données présentées par le ministère de la Santé sont loin de la réalité.

Dans une déclaration accordée à Shems fm, le secrétaire général du Syndicat national des infirmiers tunisiens, Bilal Gasmi a accusé le ministère de mentir et de cacher la vérité, en plus d’avoir mal gérer la situation sanitaire.

Commentaires:

Commentez...