Tunisie : L’alternatif, clou de la journée mondiale du tourisme

Tunisie – CP: ENI CBC Med

A l’instar de tous les pays, la Tunisie a célébré la journée mondiale du tourisme hier, dimanche 27 septembre 2020. Circonstances exceptionnelles et situation hors du commun, les festivités ont quand même été organisées dans plusieurs régions du pays où produits locaux et spécificités ont été promues.

Parmi les 24 gouvernorats, c’est Jendouba qui a accueilli les célébrations et attiré les responsables et journalistes pour mettre en valeur un volet touristique important : l’alternatif.

C’est la zone touristique Tabarka – Aïn Drahem du gouvernorat de Jendouba qui, cette année, a été le centre de la célébration de la journée mondiale du tourisme. Le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Habib Ammar ainsi qu’une large délégation de responsables centraux et régionaux ont pris part à l’évènement organisé le weekend dernier.

Le 26 septembre, journée nationale du tourisme rural

Dans le cadre du soutien d’un secteur jusque-là délaissé, le Chef du gouvernement a annoncé que le 26 septembre de chaque année marquera désormais la Journée nationale du tourisme rural.

CP : Moslem Ben Ali – Ministère du Tourisme

Lors d’une cérémonie organisée samedi 26 septembre 2020 en l’honneur d’un certain nombre d’initiateurs de projets de gîtes et de maisons d’hôtes, Hichem Mechichi a souligné que le gouvernement travaille dans le sens de la diversification du produit touristique pour soutenir davantage le tourisme alternatif et rural et mettre davantage l’accent sur le principe de solidarité et de développement régional.

Sans toucher à l’hôtellerie et au tourisme balnéaire qui restent, selon le responsable, l’épine dorsale du secteur touristique en Tunisie, le tourisme alternatif pourrait donner une nouvelle image à la destination Tunisie et une diversification tant attendue du produit touristique jusque-là très classique.

La création de telles résidences rurales dans des régions qui manquent de développement créerait une réelle dynamique ainsi que des postes d’emplois, notamment au profit des femmes, avec la revitalisation des industries traditionnelles, d’autant plus qu’il ne s’agit pas d’un tourisme saisonnier, mais s’étend plutôt tout au long de l’année.

Le nord-ouest, la perle touristique oubliée

Verdure à perte de vue, produits locaux uniques, air frais et plages singulières, la région du nord-ouest, en particulier le gouvernorat de Jendouba, reste l’une des zones les plus riches au niveau environnemental. Des spécificités et des caractéristiques qui en feraient une destination de tourisme alternatif de premier choix.

Chef du gouvernement, ministre du Tourisme et gouverneur de la région ont tous souligné la nécessité d’accompagner les investisseurs et de surmonter les difficultés qu’ils rencontrent, notamment administratives, compte tenu de l’importance des projets de tourisme rural et alternatif pour booster le rythme du développement et créer des emplois dans cette région, et à travers le pays.

Les artisans de Jendouba rêvent d’un avenir touristique meilleur 

Venus des quatre coins du gouvernement, des dizaines d’artisans ont présenté leurs produits à l’occasion de la journée mondiale du tourisme. Gastronomie locale, bijoux confectionnés à la main, produits de beauté naturels, plantes aromatiques…

CP : Webdo.tn
CP : Webdo.tn

Mahbouba, une artisane venue exposer ses ustensiles en bois avec son mari, a dévoilé à Webdo que la création de ces produits est pratiquement la seule source de revenus pour sa famille. Son rêve, dit-elle en souriant, est que l’Etat leur offre plus d’aide pour promouvoir et exposer leurs créations en Tunisie comme à l’étranger. « Nous continuons d’y croire », ajoute la jeune femme.

L’Union des randonneurs tunisiens au rendez-vous 

Grands connaisseurs de la région et amoureux de la nature, les randonneurs étaient présents pour célébrer mais aussi pour présenter leurs idées et visions pour développer cette activité en Tunisie.

Ahmed Khedher, président de l’union des randonneurs tunisiens, a tenu à discuter avec le Chef du gouvernement et le ministre du Tourisme afin de leur présenter leurs union, ses activités et les difficultés auxquels ils font face.

L’absence d’organisation entre les différents ministères et la bureaucratie restent les plus grands soucis des randonneurs tunisiens. Ahmed, comme tous les jeunes qui l’accompagnent, croient en l’instauration d’une véritable mentalité de camping et de randonnées en Tunisie.

Une fois l’objectif atteint, ceci contribuera énormément à la relance du tourisme alternatif et à l’attraction de milliers de touristes qui seront intéressés par la Tunisie non pour ses plages, mais pour ses atouts environnementaux variés.

Des projets et des maisons d’hôte pour revitaliser Jendouba
CP : Moslem Ben Ali – Ministère du Tourisme

A Béni Mtir, les responsables ont visité le Green Hill Resorts, un hôtel écologique situé à Béni M’tir, à Ain Drahem. Comprenant une station thermale, ce projet combine tourisme médical et écologique et se base sur l’exploitation des énergies renouvelables, notamment l’énergie solaire pour l’éclairage et la géothermie pour le chauffage et le refroidissement de l’eau.

Ce projet modèle bénéficie du paquet de mesures prises pour encourager les investisseurs, qui a contribué à la création de projets qui devraient être lancés prochainement. Il s’agit également de l’un des paris de  l’Office national du thermalisme et de l’hydrothérapie (Onth), en plus d’être un exemple réussi de partenariat entre les secteurs public et privé.

CP : Moslem Ben Ali – Ministère du Tourisme

A Tabarka, les responsables se sont penchés sur la résidence rurale «Dar Al Karma» pour en savoir plus sur les particularités de cet investissement et comment il a contribué à la valorisation des atouts agricoles et environnementaux de Tabarka et de ses produits traditionnels et locaux.

Au milieu de la campagne et entouré par un Oued, ce projet propose détente, équitation, kayak et produits frais. L’espace représente un brillant exemple de la réussite de l’investissement dans le rural. Son propriétaire, Mohamed Naceur Ayari, a mis le paquet pour faire de cet endroit un havre de paix, de verdure et d’activités en étroit lien avec la nature et la région. L’objectif à venir est d’y mettre en place un spa et de diversifier davantage les activités proposées.

CP : Moslem Ben Ali – Ministère du Tourisme

En face du Fort génois, la résidence « Couleur Méditerranée » détient l’une des plus belles vues de Tunisie. Architecture « clean » avec une touche tunisienne à chaque coin, l’espace offre une atmosphère conviviale, authentique, apaisante et des vues époustouflantes. Les propriétaires cherchent à faire de ce joyau une attraction supplémentaire pour booster le tourisme à Tabarka, qui ne manque de rien pour devenir une destination prisée et favorite pour les Tunisiens comme pour les étrangers.

Tourisme alternatif et écologique : La vision de M. Habib Ammar

Tout au long de la visite, le ministre du Tourisme, Habib Ammar, n’a cessé de souligner l’importance des résidences de tourisme rural en termes de leur contribution à la diversification du produit touristique national et au renforcement de sa capacité opérationnelle.

Ce type de tourisme permettra également, selon le responsable, de soutenir et de promouvoir l’économie solidaire et le développement durable dans les régions intérieures et marginalisées.

Interrogé sur sa vision du tourisme tunisien, le ministre a assuré que la Tunisie continuera de s’appuyer sur le tourisme balnéaire mais qu’un pas de plus devrait être fait.

« Le ministère tient à faire avancer le produit touristique alternatif, à l’encourager et à le soutenir à travers l’élimination des obstacles qui entravent la réalisation de tels projets, en particulier les aspects législatifs », a-t-il déclaré.

Enfin…

Le rêve d’avoir un secteur touristique plus varié reste solide. La Tunisie compte des centaines de sites environnementaux et de joyaux ruraux délaissés et oubliés. Face à l’instabilité du balnéaire et à sa dépendance de la situation socio-politique et sécuritaire, l’alternatif gagne de plus en plus de terrain et nous laisse croire qu’un jour, les touristes choisiront la destination Tunisie pour ses montagnes, lacs et campagnes à beauté exceptionnelle.

Commentaires:

Commentez...