Coronavirus : « Ce n’est plus ce monstre qui fait peur », affirme Boubaker Zkhama

CP : AA

La crise du coronavirus bat son plein en Tunisie, alors que le pays fait face à une multiplication des contaminations et des décès sur son sol, de nombreux médecins mettent en garde contre le pire scénario, d’ici le mois d’octobre.

Ce n’est pas en tout cas l’avis de Boubaker Zkhama président de la Chambre syndicale des cliniques privées qui affirme que le virus s’affaiblit en Tunisie. « Il faut que les gens sachent aujourd’hui que le Covid-19 est une maladie ordinaire, ce n’est plus ce “monstre” dont nous avions peur au tout début.

Tous les chiffres relatifs au nombre de nouveaux cas de contamination ne sont pas plus importants que ceux dus à la grippe H1N1 qui est plus dangereuse encore. Il ne faut pas avoir peur! », a-t-il déclaré sur les ondes de Express FM.

Evoquant le rôle des cliniques privées dans la lutte contre la pandémie, il a affirmé que le nombre des admissions des Covid-19 au sein des cliniques privées est, à peu près équivalent à celui enregistré au sein des hôpitaux publics.

“Depuis que nous avons appris à mieux apprivoiser ce virus, nous nous sommes équipés du matériel nécessaire, dont les concentrateurs à fort débit, afin de pouvoir assurer les soins médicaux prescrits contre le Covid-19” a-t-il ajouté.

Le ministère de la Santé a annoncé dans un communiqué rendu public ce mardi 22 septembre, qu’en date du 20 septembre dernier, 528 nouveaux de coronavirus ont été enregistrés. 5 nouveaux décès ont été également enregistrés, a-t-on annoncé.

Ces cas ont été détectés à l’issue de l’élaboration de 2593 tests de dépistage, alors que le bilan total des contamination a atteint 11260, dont 8719 cas actifs.

221 malades sont actuellement admis dans les hôpitaux dont 65 en réanimation alors que 31 sont sous respiration artificielle.

Commentaires:

Commentez...