INLUCC : De « faux » avocats exercent en Tunisie

L’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC) a révélé avoir découvert des personnes usurpant l’identité d’avocats en Tunisie.

Dans son dernier rapport publié ce lundi 14 septembre 2020, l’instance a indiqué avoir contacté le procureur de la République auprès de la cour d’appel de Tunis sur l’affaire portant sur trois personnes exerçant la profession d’avocat en Tunisie avec de faux diplômes.

Les enquêtes ont commencé lorsque la Commission a reçu une notification indiquant que trois personnes exercent la profession d’avocat avec un parcours universitaire suspect et des diplômes douteux.

Elle a indiqué que par la suite il a été prouvé que les personnes mentionnées ont été inscrites à l’Ordre des avocats malgré leur résidence permanente en France.

L’Instance a confirmé qu’après sa correspondance avec le bureau de l’Ordre national des avocats, l’affaire des personnes concernées a été transférée au Conseil de discipline et il a été décidé de les retirer définitivement de la liste des avocats.

Commentaires: