Rentrée scolaire : L’Enseignement privé rejette les propositions du ministère de l’Education

Les établissements d’enseignement privé rejettent la proposition du ministère de l’Education.

Le président de la Chambre nationale des établissements d’enseignement privé, Zouhair Mecherguii, a exprimé son rejet du système de groupes décidé par le ministère de l’Éducation.

Les conditions sont différentes entre le secteur public et le secteur privé, estime Mechergui ajoutant que le secteur privé est en mesure de fournir une salle pour chaque classe et que le nombre d’élèves dans chaque classe n’est pas élevé.

Invité ce jeudi 10 septembre 2020 sur Mosaique fm, il a également confirmé que tous les professionnels du secteur ont pris les mesures préventives stipulées dans le protocole de santé, y compris la fourniture de stérilisateurs et l’acquisition de masques, pour assurer la sécurité des élèves et des agents.

Malgré le respect des circulaires et protocoles émis par le ministère de l’Education l’enseignement privé reste toujours à l’écart lors des concertations, dénonce le responsable qui a appelé le département à les impliquer dans le processus pour trouver des solutions adaptées pour tous.

Mardi, le secrétaire général de la Fédération générale de l’enseignement secondaire, Lassâad Yaâcoubi avait déclaré que de nouvelles mesures seront prises à l’occasion de la rentrée scolaire fixée au 15 septembre.

A titre d’exemple, le programme sera allégé et les élèves auront cours un jour sur deux dans des groupes qui ne dépasseront pas les 18 élèves par classe.

Commentaires: