Affaire des sacs en plastique : Attayar porte plainte contre Yassine Ayari

L’affaire de l’autorisation d’emballer le ciment dans des sacs en plastique ne cesse de prendre de l’ampleur. Le député Yassine Ayari a ciré aux soupçons de corruption évoquant notamment l’implication du parti Attayar dans cette affaire.

En effet, dans un post Facebook Ayari a fait savoir qu’un homme d’affaires propriétaire d’une entreprise de production des sacs en plastique aurait financé la campagne électorale d’Attayar, faisant allusion que ce dernier aurait facilité cette décision prise par le ministère de l’Industrie.

Ce mardi 18 août 2020, le parti en question a annoncé voir porté plainte contre Yassine Ayari pour diffamation et propos mensongers. Attayar appelle dans ce sens l’opinion publique à éviter ce genre d’informations erronées, niant toute implication dans cette affaire.

L’affaire a fait polémique d’autant plus que la Tunisie avait adopté une stratégie pour interdire l’utilisation des sacs en plastique. En effet, le ministère de l’Industrie et des moyennes entreprises a autorisé l’utilisation des sacs en plastique pour emballer le ciment.

Expliquant cette décision, le ministre de l’Industrie et des moyennes entreprises Salah Ben Youssef a affirmé qu’elle a été prise pour augmenter la concurrence avec les sacs en papier en vue de baisser leur prix.

Et d’ajouter que les sacs en plastique pourrait être recyclés facilement d’autant plus que comparés aux sacs en papier, ils permettent de mieux emballer le ciment en évitant les pertes.

Un arrêté conjoint entre le ministre de l’Industrie et des Petites et moyennes entreprises et du ministre du Commerce paru dans le JORT, autorise l’utilisation des sacs en plastique pour emballer le ciment. Si l’emballage de ce produit se faisait dans des sacs en papier, cette décision pose problème dans la mesure où la Tunisie s’est lancée dans une stratégie d’interdiction de l’utilisation des sacs en plastique.

Commentaires: